La grippe H1N1

Le virus de la grippe A (H1N1) résulte de la recombinaison à partir de virus de porc, humain et aviaire. Il est transmissible d’homme à homme et c’est en cela qu’il est très différent de celui de la grippe aviaire de 2007 (H5N1) qui était transmis des oiseaux à l’homme sans transmission interhumaine.

Ce virus chez des patients sans facteur de risque (voir plus bas) est sans gravité (toux et fièvre pendant 3 à 7j), on en parle beaucoup dans les médias car il est très contagieux et pourrait donc toucher une grande partie de la population en même temps, avec les problèmes d’organisation de la société qui en résultent : absentéisme scolaire, baisse de l’activité des entreprises, et le plus grave  équipe de rugby inopérante (voir Castres Olympique le week-end dernier).

Bref, pas grave mais très embêtant pour tous les rouages de la société.
Je pense que vous vous posez beaucoup de questions sur la conduite à tenir pour se protéger de cette grippe et le cas échéant si vous l’attrapez, à quelle sauce allez-vous être mangé ? Tout d’abord il y a une notion centrale à bien comprendre, c’est la notion de cas suspect.

Qu’est-ce qu’un cas suspect ?

C’est toute personne qui présente :

  • Fièvre ou courbature ou fatigue
  • toux ou difficulté respiratoire

Ce patient est un cas suspect de grippe A (H1N1), on sait que les symptômes vont durer maximum 7 jours, et qu’il est potentiellement contagieux (de 24h00 avant l’apparition des symptômes jusqu’à 7j).

Ce patient va aller voir son médecin traitant qui va lui prescrire un traitement classique de grippe (paracétamol et sirop antitussif par exemple), il va aussi lui prescrire 50 masques anti-projections que ce dernier devra porter en isolement à domicile pour éviter de contaminer sa famille. Vous remarquez que dans la prise en charge du cas suspect, aucun examen biologique n’est prescrit pour confirmer la présence ou non de H1N1, pas plus qu’un traitement par TAMIFLU.

Pour finir des conseils sur l’hygiène lui seront donnés : éviter les contacts trop près (moins de 1m avec ses proches), se moucher dans des mouchoirs jetables à jeter dans un sac poubelle plastique, se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydro-alcoolique.

Après 7 jours d’isolement, reprise des activités sans masque.

Problème : certaines personnes sont plus vulnérables à l’infection H1N1 (risque de développer une forme grave) et devront nécessiter une prise en charge particulière.
Sans citer une liste exhaustive on peut retenir : les femmes enceintes, les enfants de moins de 1 an, les personnes aux lourds antécédents médicaux (insuffisance respiratoire, cardiaque…).
Si une personne vulnérable est malade (si elle devient cas suspect), la conduite à tenir sera exactement la même (retour à domicile, masque…) sauf le traitement qui sera alors spécifique (TAMIFLU). Vous remarquez qu’à ce stade et même pour une personne vulnérable sous TAMIFLU, on ne fait pas de prélèvement biologique !

 

Quand doit-on faire une analyse biologique ?

Uniquement dans deux cas très particuliers :

  • Si le cas suspect présente des signes de gravité (il s’agit alors d’un patient le plus souvent hospitalisé en réanimation).
  • Si il y a 3 cas ou plus dans une même unité géographique (un foyer, une école, une entreprise…).

En conclusion vous comprenez que cette grippe A est bénigne, l’immense majorité des malades ne risqueront rien si ce n’est passé 7 jours à la maison avec un masque sur le nez !
La confirmation biologique est demandé très rarement (les laboratoires n’ont pas le potentiel d’analyser tous les cas suspects, en Guyane par exemple il n’y a que l’institut Pasteur de Cayenne qui peut faire les tests)

 

Deux points pour finir :

Les masques : il en existe deux types, les masques anti projections portés uniquement par les malades, les masques FFP2 portés uniquement par le personnel soignant (les pompiers en intervention par exemple).

 

Le vaccin : C'est un protocole de 2 injections à 3 semaines d’écart.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : mardi, 25 avril 2017